J’utilise plusieurs outils thérapeutiques, ce qui me permet d’adapter mon intervention en fonction des besoins et de l’évolution de la thérapie.

Certaines techniques sont plus globales et proposent d’agir sur sa manière de penser et de faire face. D’autres outils, issus de la traumatologie, permettent de désensibiliser les situations à haute teneur émotionnelle, y compris les traumas et les deuils.

Pour ceux et celles qui rencontrent des difficultés dans le monde professionnel et des études, j’ai également des outils adaptés à votre disposition, pour être plus performant tout en préservant votre santé.

Les TCC sont partriculièrement indiquées pour le traitement de l’anxiété, de la dépression, des troubles paniques/phobies, du stress, de la dépendance, du trouble obsessionnel-compulsif (TOC), du stress post-traumatique et de la psychose. Elles peuvent aussi vous aider si vous avez des difficultés avec votre colère, une mauvaise opinion de vous-même ou des problèmes physiques, tels que douleurs ou fatigue (réf. Royal College of Psychiatry, UK).

Les TCC agissent sur la manière de penser et de se comporter dans des situations problématiques. Elles encouragent la remise en question de pensées dites «automatiques» et l’expérimentation de nouveaux comportements. Elles apportent une meilleure confiance en soi, une manière plus saine d’aborder les situations et autrui, une confiance accrue en l’avenir.

La psychologie positive aide à développer «ce qui va bien», en mettant l’accent sur les ressources et compétences de chacun. Elle favorise l’exploration de différents angles de vue, ainsi que des choix à disposition, permettant ainsi de devenir un acteur plus éclairé de sa vie.

Pour les personnes plus particulièrement intéressées par cette approche, je co-anime, avec une collègue, un groupe de psychologie positive. Pour demander de plus amples informations

L’Hypnose Ericksonienne utilise un état modifié de conscience pour atteindre et réactiver les ressources internes présentes en chacun de nous et induire des changements.

L’EMDR utilise le balayage oculaire ou les mouvements bilatéraux pour désactiver les pensées, sensations et sentiments pénibles ressentis lors de situations problématiques, ou en lien avec des traumatismes.

  •  L'EMDR selon l'association EMDR Suisse

L’ICV (ou comment relier les états du moi à travers le temps) – LI en anglais – facilite l’intégration neuronale, souvent déficiente chez les personnes ayant vécu des traumatismes et/ou de la négligence durant l’enfance. Elle amène un meilleur ancrage en soi, une sécurité émotionnelle accrue et une vision du passé plus harmonieuse et équilibrée.

L’ImTT est une thérapie dite « douce ». Elle permet de libérer la souffrance, qu’elle soit traumatique ou pas, sans avoir à la revivre. Elle permet aussi de réduire les sensations de figement ou de choc.

L’ImTT se déroule en trois étapes. La première consiste à libérer la charge émotionnelle contenue dans une image ; la seconde à déconstruire cette image ; la dernière à se rediriger dans le temps. Ainsi, l’image rentre véritablement dans le passé, perdant sa teneur émotive dans le présent.

Le brainspotting est une thérapie basée sur le cerveau qui utilise le champ de vision pour accéder à l’endroit de notre cerveau où est stocké une expérience négative ou un trauma. En effet, si une personne se concentre sur un problème/soucis, il y aura un endroit dans son champ de vision où elle se sentira plus activée et d’autres endroits, moins activée. Dès lors, le brainspotting consiste à soutenir le point exact où la personne se sent le plus activée, et laisser les souvenirs et sensations négatifs se dérouler jusqu’à leur point de résolution.

La communication induite après la mort CIAM (IADC en anglais) est une thérapie brève ciblée sur le deuil et le trauma. Elle aide la personne à surmonter un deuil, en lui permettant d’entrer dans une communication intérieure avec un proche disparu.

La CIAM utilise l’EMDR, toutefois d’une manière très différente du protocole standard EMDR. Typiquement, l’intervention porte sur 2 à 3 séances de 90 minutes, avec un intervalle de 2-5 jours entre les séances.

En complémentarité et pour ceux intéressés par cette approche, il y a également la possibilité de faire une séance en médiumnité de contact. De plus amples informations peuvent être trouvées sur le site 2 Worlds, médium Genève.

J’enseigne des méthodes de travail pour faire face à la pression du monde professionnel et des études.

Sachant que le perfectionnisme peut mener à l’épuisement, je dispose d’outils pour mieux organiser son activité professionnelle, de manière à rester performant tout en se protégeant.

D’autres techniques me permettent aussi d’aider ceux-celles qui font les choses au dernier moment, ou qui souffrent d’angoisses de performance.

«Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent; d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général, ils ont tous raison.»

– Henry Ford